Créer un site internet

Accueil

La luminothérapie: Kezako? Comment en profiter ?

De quoi s’agit-il? Est- ce une manière de thérapie ? En quoi consiste-t-elle exactement ? Est-ce destiné à tout le monde ? Si oui, peut- on la pratiquer en toute sécurité chez soi ? Beaucoup de questions qui démontrent la curiosité du grand public à l’égard de cette pratique qui existe pourtant depuis pas mal de temps. 

Luminothérapie : définition

La thérapie par la lumière ou la photothérapie est une manière de traiter la maladie affective saisonnière et quelques affections différentes qui se traduisent par la dépression ainsi que la baisse d'énergie durant la période de grisaille, c’est à dire la saison d’automne et d’hiver, ce qu’on appelle par TAS ou Troubles affectifs saisonniers.

On peut se traiter chez un professionnel ou chez soi, à l'aide d’une lampe de luminothérapie.

 L'approche est simple: vous devez vous exposer à une source de lumière pendant un certain temps afin de faire le plein d'énergie qui , d’habitude, provient de la lumière du soleil, chose qui n’est pas trop possible, et même assez compliqué il faut le dire, en période hivernale ou dans les pays où le soleil se fait vraiment rare.
 

Comment fonctionne une lampe de luminothérapie ?

Lorsque vous vous exposez à la lampe pour une durée de 30 minutes en moyenne selon l’intensité offerte, des substances chimiques se mettent en activité au moment où cette lumière qui simule celle du soleil, pénétrer dans votre organisme, chose qui affecte votre métabolisme en lui donnant sa dose quotidienne de lumière dont il a besoin. Un test de lampe a été réalisé ici.

En quoi elle vous sera utile ?

Les personnes qui pratiquent la luminothérapie le font généralement du début d’automne jusqu'au début du printemps, c'est-à-dire au moment où la possibilité se présentera à nouveau pour sortir et profiter de la lumière naturelle du soleil. Avant cela, il nous sera nécessaire de faire des expositions chaque jour pendant une trentaine de minutes afin de compenser le manque de lumière, chose qui se répercute négativement sur notre corps. En se soumettant aux séances de luminothérapie, nous aurons plus d'énergie chaque jour, une meilleure qualité de sommeil, des idées claires, un teint de peau acceptable par rapport à la période , ainsi qu’un état d’esprit et un nouveau d’humeur très agréable, de quoi mieux soigner votre vie sociale et professionnelle.

Contre-Indications :

La luminothérapie est généralement sûre et produit très peu de résultats non souhaités. Quand ils surviennent, on les perçoit par exemple dans la fatigue oculaire, les maux de tête, les nausées, l'irritabilité, la nervosité, ou l'euphorie et l'hyperactivité liées aux troubles bipolaires, les derniers décrits sont super rares pour ne pas dire inexistant (uniquement chez des personnes qui présentaient vraiment ces troubles avant).

 Ces résultats disparaissent normalement en quelques jours; dans le cas contraire, le praticien de santé fournira les suggestions pour optimiser les séances. Dans tous les cas, la photothérapie est contre-indiquée au cas d'une maladie qui rend vos pores et votre peau particulièrement sensibles à la lumière, par exemple le lupus érythémateux systémique, la prise de certaines pilules ...etc. Vous trouverez facilement des lampes sur Internet.

Au fait, si vous vous intéressez aux danger de la lumière, vous ne pouvez pas ignorer les dangers de la lumière bleue. C'est pourquoi tant de gens portent des lunettes devant les écrans.